Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2006

Yves Salesse (Copernic) candidat pour porter les couleurs antilibérales

PARIS, 18 sept 2006 (AFP) - Yves Salesse , conseiller d'Etat et président de la Fondation Copernic, a déclaré lundi à l'AFP qu'il était candidat pour porter les couleurs antilibérales à la présidentielle de 2007, ce qui porte à cinq le nombre des candidats à la candidature pour la gauche radicale.

M. Salesse , 61 ans, membre du collectif national pour des candidatures unitaires en 2007, a précisé qu'il s'est mis "en congé" de la présidence de Copernic pour pouvoir conduire sa campagne.

Ancien syndicaliste, responsable de la CGT des cheminots de la Gare du Nord, M. Salesse a fait des études d'économie avant de réussir le concours de l'Ecole nationale d'administration (ENA). Il a été aussi conseiller du ministre des Transports Jean-Claude Gayssot de 1997 à 1999.

M. Salesse a tenu une place de premier plan dans la campagne référendaire, puisqu'il a été à l'origine de l'appel des 200 qui a donné naissance à la construction du Collectif national pour "le non de gauche" à la Constitution européenne en 2005.

Sa candidature vient allonger la liste des postulants à l'investiture antilibérale, qui compte aussi le militant altermondialiste José Bové, l'adjointe au maire de Paris Clémentine Autain, le député communiste Patrick Braouezec, et le numéro un du PCF Marie-George Buffet, dont le nom est mis avant par le PCF.

"La différence c'est que nous ne sommes pas candidats les uns contre les autres, nous offrons aux Collectifs la possibilité de discuter de divers profils", a affirmé M. Salesse .

Lors de leur réunion le 10 septembre, les Collectifs unitaires ont décidé de fixer au 1er octobre la date limite de dépôt de candidature et à la deuxième quinzaine de novembre le délai pour choisir par "consensus" leur champion.

 

Les commentaires sont fermés.