Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/09/2006

Chirac : "ni réaliste ni juste de supprimer" la carte scolaire

PARIS, 18 sept 2006 (AFP) - Jacques Chirac a affirmé qu'"il ne serait ni réaliste ni juste de supprimer" la carte scolaire, mais a ajouté qu'il faut en "assouplir les règles".

"La carte scolaire, c'est la garantie de la mixité sociale", a affirmé le président de la République.

"C'est vrai qu'il y a des contournements, des rigidités qui sont engendrées par la carte scolaire" mais "faut-il la supprimer ? Ma réponse est qu'il ne serait ni réaliste ni juste de la supprimer", a-t-il ajouté.

Selon M. Chirac "en revanche, deux voies doivent être engagées et qui le sont d'ailleurs: la première, c'est l'amélioration du niveau des établissements en difficulté".

"C'est ce que fait le ministre (de l'Education nationale), M. (Gilles) de Robien, avec ses 249 collèges +ambition réussite+ qui sont une réponse au rééquilibrage", a-t-il ajouté.

"Deuxièmement, il faut probablement assouplir les règles (de la carte scolaire) en accord avec les organisations représentatives des enseignants, et c'est ce que fait également M. de Robien", a-t-il poursuivi.

 

Les commentaires sont fermés.