Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2006

Fabius : Sarkozy, "futur caniche " du président des Etats-Unis

LENS (Pas-de-Calais), 16 sept 2006 (AFP) - Laurent Fabius a attaqué Nicolas Sarkozy samedi à Lens en affirmant qu'il ne fallait pas à la tête de la France "quelqu'un qui se fixe comme programme d'être le futur caniche du président des Etats-Unis".

"M. Sarkozy n'est pas un européen convaincu, comme nous tous, qui défend les intérêts de la France. Il est avant tout un pro-américaniste, il est un zélateur de Bush", a affirmé M. Fabius lors du grand oral des présidentiables PS samedi matin à Lens (Pas-de-Calais).

"Nous n'avons pas besoin à la tête de l'Etat de quelqu'un qui se fixe comme programme d'être le futur caniche du président des Etats-Unis", a-t-il ajouté.

Il a également accusé Nicolas Sarkozy, "futur candidat à la présidence de la République", de ne "pas être un républicain laïque. C'est un communautariste", a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy a effectué les 11 et 12 septembre un voyage aux Etats-Unis au cours duquel il a rencontré à la Maison Blanche le président George W. Bush.

Jeudi, un autre dirigeant socialiste, Henri Emmanuelli, avait accusé M. Sarkozy de s'être "couché comme un chiot devant son maître" lors de sa brève entrevue avec M. Bush.

 


NDLR : L'hebdomadaire libéral The Economist avait utilisé l'expression "dilemme du caniche" à propos de Tony Blair, de son soutien inconditionnel et de sa rpoximité avec George W. Bush.

 

Les commentaires sont fermés.